Fonctionnement général

En fonction des thèmes d’activité retenus par le conseil d’administration (CA), des commissions sont constituées, définissant les grandes thématiques de travail de l’OFPN. Elles pourront s’enrichir au grès de l’évolution des projets de l’association.

Elles sont placées sous la responsabilité des membres du conseil d’administration, chargés de coordonner et de dynamiser les activités en leur sein, ainsi que de communiquer sur leurs actions.

Chaque commission sera composée de différents groupes de travail, regroupant des adhérents souhaitant s’investir activement dans les activités de l’OFPN. Ces groupes seront chargés de missions ponctuelles et spécifiques dans le cadre d’objectifs précis. Les membres seront sollicités directement ou ils pourront proposer spontanément leur participation en prenant contact avec les responsables des commissions.

Chaque commission possède un espace d’échanges dédié sur le forum professionnel. Toutefois, ce fonctionnement ne s’oppose pas à ce que des groupes se réunissent localement et se saisissent d’une problématique, pour ensuite transmettre leurs réflexions aux responsables de la commission concernée et au groupe de travail virtuel, si celui-ci existe.

Nous avons adopté neuf commissions, autour des thématiques suivantes :

–          Formation initiale ;

–          Formation continue ;

–          Liens avec les associations régionales et internationales ;

–          Observatoire ;

–          Internet ;

–          Revue ;

–          Réflexions sur les pratiques et visibilité de la spécialité ;

–          Psychométrie ;

–          Droits et statuts.

Les commissions ont besoin, pour fonctionner, de personnes prêtes à s’investir dans les groupes de travail qui les composent. Pour chaque thématique, les groupes de travail seront chargés de produire des écrits, de les diffuser pour avis, de rechercher des consensus ou de s’attacher à ce que les écrits reflètent la diversité des pratiques.

N’hésitez pas à proposer votre collaboration et des idées de groupes de travail en prenant contact avec les responsables des commissions.

Chaque commission aura besoin d’une enveloppe budgétaire pour financer :

–          Les frais de déplacement des représentants de la commission afin d’assister aux réunions avec d’autres organisations, associations et partenaires ;

–          Les frais éventuels d’impression et d’envoi postal des documents mis à disposition ;

–          L’achat de ressources bibliographiques (livres, articles) nécessaires au fonctionnement de la commission ;

–          Les frais spécifiques inhérents à l’activité propre de chaque commission.